Portraits d'ambassadeurs

Image
Lucile Abegg Ambassadrice

Promouvoir le Lot en 2019 passe forcément par un site internet à la hauteur de notre belle terre lotoise. Notre ambassadrice Lucile Abegg, propriétaire du Camping « le rêve » (Le Vigan) a participé au test utilisateur de notre portail choisirlelot. À travers cette expérience, elle souhaite apporter sa pierre à l’édifice pour attirer des néo-Lotois !

En découvrant le futur site en avant-première, Lucile a donné son avis sur l’ergonomie générale, le design et les contenus, une contribution qui lui a beaucoup plu : « C’était plaisant de se (re)mettre à la place d’un nouvel habitant ! On se remémore les questions que l’on se posait, les informations essentielles à trouver … j’ai aussi beaucoup aimé m’exprimer sur l’esthétique du site. C’est une vitrine du Lot ! » s’exclame-t-elle.

Il y a encore quelques années, elle travaillait pour l’enseigne Yves Rocher en Bretagne, aujourd’hui, elle est propriétaire d’un camping situé au Nord du Lot avec son conjoint. Pleinement épanouie dans sa nouvelle vie, elle a décidé de s’engager pour promouvoir le territoire : « Le Lot est un joyaux trop peu connu malgré les grands noms tels que Rocamadour ou Saint-Cirq-Lapopie. La nature est magnifique, le patrimoine aussi. Lorsque j’invite mes amis ils ont tous envie de revenir ! » soutient la jeune femme. De par son métier, on peut dire que l’attractivité ça la connait ! En plus de faire découvrir le territoire aux touristes, elle a engagé sa structure dans une démarche de transition. Maitrise des énergies, gestion des déchets, consommation locale…c’est une toute autre façon de vivre à laquelle Lucile initie les visiteurs : «  Nous avons la chance de vivre dans un département préservé, il faut maintenir cette nature sauvage » affirme-t-elle.

Pour en savoir plus sur Lucile, vous pourrez certainement la croiser lors de nos futurs événements ou en consultant sa page Instagram @campinglereve. Elle y publie régulièrement de superbes clichés du territoire, toujours accompagné du fameux #OhMyLot !

Image
Céline Tricoire ambassadrice Oh My Lot

Céline a emménagé sur le territoire  il y a un an, et elle se considère déjà comme 100% Lotoise ! Cette mosaïste d’art basée à Thémines, est fascinée par le Lot dont elle ne manque pas une occasion de promouvoir les richesses. 

Dans son atelier trône fièrement un logo Oh My Lot qu’elle a réalisé en mosaïque : « Il m’accompagne sur mon stand à chaque fois que j’expose sur les marchés » déclare Céline. « Les passants m’interrogent et je leurs explique notre démarche d’attractivité. Parmi eux, certains n’ont jamais entendu parler du Lot ! Je leur montre alors des photos de paysages sur mon téléphone, je les sens très intrigués » ajoute-t-elle.
Lorsqu’elle n’est pas sur les marchés, la jeune femme exploite les réseaux sociaux, notamment Instagram, où elle partage ses créations et certains moments de vie. C’est pour elle une façon de donner à voir la vie à la campagne sous un autre angle : « Via ma galerie @linsee81, je partage les bonheurs du quotidien. Cela va des bonnes adresses lotoise, aux fruits de mon jardin, sans oublier les paysages dont je profite chaque jour. Certains urbains ignorent complètement à quoi peut ressembler la vie à la campagne. J’aimerais leur montrer à quel point cela peut être merveilleux ! » ajoute-t-elle.

Proposer une expérience du Lot

Comme rien ne vaut l’expérience, Céline et son mari ont décidé de mettre en location saisonnière une partie de leur domaine: « C’est un plaisir de leur faire découvrir le Lot et l’étendue des activités que l’on peut pratiquer. Certains viennent pour faire de la spéléologie, d’autres des randonnées à gogo, pour beaucoup c’est surtout le grand repos. Suite à un séjour chez nous, un journaliste parisien a décidé de s’installer dans le Lot. Il a la possibilité de travailler depuis son domicile et il est actuellement en train de chercher une maison à retaper. Pour nous c’est une victoire ! » s'exclame Céline.
Durant son temps libre, la mosaïste s’investit au sein de l’association Culture et Patrimoine de Thémines, par le biais de laquelle elle a pu initier la création d’un marché de Noël local. C’est pour elle une façon de contribuer à l’attractivité du territoire, et de montrer que « même en milieu rural, il se passe des tas de belles choses ». Pari réussi !

Pour en savoir plus sur son parcours, vous pourrez croiser Céline lors des événements Oh My Lot, ou la contacter par le biais de son site internet https://tclcreation.com

Image
Jérémy Soulie ambassadeur depuis le début de la démarche Oh My Lot

Jérémy Soulié  est un ambassadeur Oh My Lot depuis le lancement de la démarche. Du salon de l’agriculture au Tubecon Festival, il était à nos côtés. Sa mission : promouvoir le Lot à travers sa gastronomie ! Rencontre avec ce Lotois d’adoption, pour qui l’attractivité passe avant tout par les bons produits !
 

Contrairement à ce que son accent pourrait laisser entendre, Jeremy n’est pas Lotois, mais Aveyronnais ! Il a grandi aux alentours de Villefranche-de-Rouergue et a étudié à Toulouse où il s’est spécialisé dans les appellations d’origine. Depuis plusieurs années, il travaille au Comité de Promotion des Produits du Lot. Son métier consiste à mettre en lumière les productions agricoles du département à travers tout le pays : « La bonne nourriture met tout le monde d’accord. Il n’y a rien de plus efficace pour faire découvrir un territoire » soutient le jeune homme. « Pour moi qui suis passionné par les produits typiques, le Lot est un terrain de jeu fabuleux. De ses terres calcaires favorables à l’élevage caprin naissent des pépites comme le Rocamadour. On trouve aussi une grande diversité de cultures maraîchères ! J’aime surprendre avec ces denrées uniques » ajoute-t-il.

« Valoriser les artisans et producteurs ruraux a toujours été une vocation »

Au quotidien, Jeremy est sur tous les fronts ! Il passe d’animations sur les marchés de producteurs régionaux aux grands événements sur Paris. Fruits et légumes, canard, viande d’agneau, noix, vins … ce sont autant de produits du terroir que Jeremy fait goûter aux habitants de tous les coins de la France. Toujours coiffé d’un chapeau Oh My Lot, il ne manque pas une occasion de colporter ô combien il fait bon vivre dans notre beau département. « Valoriser les artisans et producteurs ruraux a toujours été une vocation. Si je peux mettre en avant leur travail pour faire venir de nouveaux habitants chez nous, j’ai tout gagné ! Montrer aux futurs lotois qu’ici on mange local et sain est quelque chose de fondamental. Aujourd’hui, les gens accordent de plus en plus d’importance au cadre de vie et pas seulement à leur carrière. Le bien-manger fait partie intégrante de leurs aspirations ». Sur les stands Oh My Lot, Jeremy redouble d’imagination pour mettre en place des animations gourmandes et ludiques telles que le quizz thématique (salon de l’agriculture) ou la dégustation à l’aveugle sur les spécialités du terroir (Tubecon festival).

 

Sans aucun doute, vous croiserez notre ambassadeur au détour de nos prochains événements ! Vous aurez alors la surprise de découvrir quelle spécialité il vous présentera !

 

 

Image
Laÿla Nahas L'oiseau Lyre Ambassadrice

De l’Arc de Triomphe à Carlucet, il n’y a qu’un pas ! Laÿla, designeuse, a su le franchir. En 2016, elle a emménagé dans le Lot où elle s’est créé une vie sur-mesure. À présent, elle souhaite s’investir dans la valorisation du territoire à travers son activité artisanale.

Entre le prestige de l’avenue Kleber (Paris 16) et les plateaux calcaires des Causses du Quercy, Laÿla n’a pas hésité ! Il y a encore trois ans, elle travaillait en tant que designeuse joaillerie à Paris. Aujourd’hui, elle a suivi son compagnon jusqu’à Rocamadour et a lancé sa propre marque, L’Oiseau Lyre, une enseigne de papeterie, bijoux et objets de décoration en papier. Un tournant à 360°qu’elle est loin de regretter : « Lorsque je suis arrivée je suis restée béate devant la beauté des paysages ! Il y a quelque chose de magique ici que je n’ai jamais vu nulle part » confie-t-elle.

« J’aime partager des instants de beauté quotidiens »

Persuadée que le Lot est un département qui tend à être connu, elle ne manque pas une occasion d’en valoriser chaque recoin, notamment à travers son compte instagram @atelier.loiseaulyre. Aux photos de ses créations, se mêlent de superbes clichés tout droit sortis d’un conte de fée. On y voit des biches capturées au beau milieu du parc des Causses ou encore un coucher de soleil dans la forêt lotoise, le tout accompagné des hashtag #ohmylot et #jhabiteenvacances. « J’aime partager des instants de beauté quotidiens. C’est ma manière de faire connaître le Lot. Si je peux valoriser le territoire à travers mes créations je n’hésite pas » déclare-t-elle.

Malgré l’amour qu’elle porte à sa terre d’adoption, Laÿla a conscience que s’expatrier en milieu rural nécessite une adaptation. C’est pourquoi elle est prête à s’investir dans l’accueil des nouveaux arrivants : « Ici, se créer un réseau prend plus de temps qu’en ville. En tant qu’ambassadrice j’ai envie d’aider les nouveaux arrivants, avec des conseils, des bons plans, une écoute… peu importe ! Je sais que ce premier contact peut tout changer ».

Il se pourrait donc que vous la croisiez lors des prochains événements auxquels nous participons. Elle se fera un plaisir de vous rencontrer et de vous en dire plus sur son histoire !

 

Image
Melanie Troublé Oh My Lot

En juin 2018, Mélanie a quitté Bordeaux avec son mari et son fils pour ouvrir un bar à bière sur Cahors. Enchantée par ce changement de vie, elle souhaite faire connaître le Lot qu’elle considère comme sa terre de cœur.
 

Mélanie a tout de suite adhéré à Oh My Lot, à tel point qu’elle a baptisé son bar « Oh My Beer ». Un clin d’œil à notre démarche qui n’est pas passé inaperçu : « Régulièrement on me demande si je suis reliée à Oh My Lot ! (rires) Je réponds que oui, d’une certaine façon, puisque j’en suis une ambassadrice » confie-t-elle.

Après 30 ans de vie citadine à cent à l’heure, déménager à la campagne était un impératif pour la jeune femme : « Je dirigeais une boutique de prêt-à-porter à Bordeaux, un métier très prenant dans lequel je ne m’épanouissais plus. Quand nous avons découvert le Lot il y a deux ans lors de nos vacances, ce fût le coup de foudre. Cette nature et ces paysages nous ont époustouflés. Nous voulions en profiter toute l’année » raconte-t-elle.

En l’espace de quelques mois, tout était bouclé. Mélanie et son mari Florent quittent leurs emplois respectifs et débarquent à Cahors avec leur fils de 7 ans : « C’était un pari risqué d’arriver sans garantie d’embauche ! Mais nous étions sûrs de nous. L’idée d’ouvrir un bar à bière nous est venue rapidement, et grâce à la mairie nous avons pu concrétiser ce projet ».

« Je veux encourager ceux qui rêvent de changer de vie à sauter le pas »

Aujourd’hui, Mélanie et sa famille ont emménagé à Cahors dans une jolie maison avec jardin. « C’est notre petit cocon ! On y passe du temps en famille et on vit beaucoup à l’extérieur : les week-ends en balade, en semaine après le travail …  Mon fils est quasiment toujours dehors ! Lui qui souffrait de problèmes respiratoires chroniques n’en a plus aucun » soutient-elle.

Pour l’ex-bordelaise, tout le charme du territoire réside dans sa douceur de vivre : « Ici, les habitants prennent la vie du bon pied, même lorsqu’ils ont des emplois à fortes responsabilités. Dans la rue, chacun prend le temps de discuter, c’est tout nouveau pour nous ! Lorsque l’on a goûté à cette qualité de vie on ne peut revenir en arrière. J’ai choisi de devenir ambassadrice pour encourager les personnes qui rêvent de changer de vie à sauter le pas. À travers mon histoire je leur montre que c’est possible ».
 

Pour en savoir plus sur le parcours de Mélanie et de son mari Florent, n’hésitez pas à leur rendre visite au 131 rue Saint-Géry à Cahors ! Ils seront enchantés de vous rencontrer autour d’une bière bien fraîche !