Portraits d'ambassadeurs

Image
festival BD martel

« Je rends, en quelque sorte, la pareille à ce département dans lequel je me sens si bien. »


Cette année, encore, l’association « Les fêlés de la BD », à Martel, a porté haut et fort l’étendard « Oh my Lot ! ». Sophie, bénévole engagée dans l’organisation de ce festival dédié à la bande dessinée, a à cœur la promotion de son territoire. Déjà ambassadrice « Esprit Lot » pour le compte du tourisme il y a quelques années, elle a tout de suite souhaité rejoindre le programme Oh my Lot ! Sophie fait d’ailleurs partie des tout premiers ambassadeurs, son mari ayant participé au lancement de la marque d’attractivité à Souillac en 2018.

Originaire de Picardie, elle s’est installée avec son mari et ses enfants dans le Lot en 2005. Aussi, participer au programme "Oh my Lot !" , c’est pour elle une manière de promouvoir et défendre le territoire. « Je rends, en quelque sorte, la pareille à ce département dans lequel je me sens si bien » précise-t-elle. Afficher la marque Oh my Lot ! représente de nombreux bénéfices selon elle, comme celui de donner de la visibilité au festival et de montrer que le territoire bouge et qu’il y a des possibilités.

Cet été, et ce malgré la situation sanitaire et économique, le festival a bel et bien eu lieu, sous une forme adaptée. Mais surtout, ils ont pour cette édition 2020, fait la part belle aux auteurs de la région, comme Manu Cassier ou encore Joël Polomski. Un choix de l’association qui s’inscrit complètement dans l’ambition de nos actions de ces derniers mois, à savoir le soutien aux acteurs locaux et à la relance économique du département. Résultats, des auteurs ravis d’avoir signé autant de dédicaces et un public au rendez-vous avec 1400 visiteurs !

Image
Karine Isserte, ambassadrice Oh my Lot !

Originaire de Cornac, Karine est une ambassadrice dynamique et investie !

Maman de deux filles et enseignante en physique – chimie, Karine a étudié à Montpellier pendant 5 ans, sans cesser de revenir régulièrement dans le Lot. « A 18 ans, j’avais très envie de découvrir la ville, j’avais l’impression que tout se passait là-bas mais au bout d’un an j’avais déjà envie de repartir dans le Lot ! ». Après ses études, elle a vécu 10 ans dans les Cévennes pour finalement revenir s’installer, en 2014, près de Saint-Céré, « là où j’avais tous mes souvenirs d’enfance » précise-t-elle.

Ce qu’elle apprécie avant tout dans le Lot, c’est de pratiquer la randonnée. « J’aime la verdure, la fraicheur. De plus, ici les gens sont vraiment chaleureux ». Passionnée de photographie, elle a souhaité partager son intérêt pour la nature et les villages typiques du Lot sur Instagram. C’est ainsi qu’elle a rencontré Anthony et Ophélie, amoureux eux aussi du département et qu’ensemble ils ont décidé de lancer un compte Instagram Igerslot dédié à la promotion du territoire. « Nous souhaitions montrer là où l’on habite, montrer que c’est joli ». C’est ainsi qu’ils publient de nombreuses photos pour inciter les touristes à venir visiter le Lot et donner envie aux Lotois de découvrir plein de petits coins. 

C’est pourquoi, lors du concours photo « Oh my Lot ! » organisé en 2019, nous avions sollicité Karine, afin qu’Igerslot soit le partenaire de l’opération sur Instagram. Elle avait en charge de relayer les informations liées au concours sur leur compte Insta et de publier chaque semaine la photo du gagnant. Karine a également eu la chance d’intégrer l’équipe du jury final. « Habituée à participer à des concours, c’était vraiment sympa d’être pour une fois de l’autre côté. J’ai trouvé très gratifiant d’être associée au choix des photos ». 

Dans le cadre de la campagne de communication « les spots du Lot » et de l’appel aux ambassadeurs pour participer à l’opération « Partagez vos spots », Karine a de nouveau répondu présente ! A la suite de sa participation sur la plateforme www.spotsdulot.com, son spot a été sélectionné pour représenter l’un des 10 meilleurs spots !  Elle a donc été invitée dans nos locaux pour un tournage vidéo.

Vous aussi devenez ambassadeur.

Image
Arnaud Ferouelle et les internes en médecine

Médecin urgentiste à l’hôpital de Cahors depuis presque deux ans, Arnaud a en charge la gestion des jeunes internes en médecine et prend très à cœur cette mission. Au-delà de l’accueil, de la formation et de l’accompagnement administratif de ces étudiants en médecine à l’hôpital de Cahors, Arnaud a souhaité proposer plus et surtout élargir ce réseau à l’ensemble des internes du territoire. C’était en 2018, il nous raconte, « Je me suis rapproché de l’université de Toulouse et du CMPMU – collège Midi-Pyrénées de médecine d'urgence – afin de récupérer les contacts des étudiants en médecine générale dans le Lot. Après ça, nous les avons invités à une soirée organisée à Cahors. Et cette première action a alors rencontré un joli succès puisqu’ils sont tous venus ! » Depuis, toutes les informations (bons plans, soirées, activités…) sont partagées à l’ensemble des internes présents sur tout le territoire.

Dans le cadre des actions menées par le Département afin de contribuer à améliorer l’attrait du Lot auprès des futurs médecins, Arnaud est l’un de nos interlocuteurs référents. Très motivé par la démarche attractivité et l’enjeu de la démographie médicale, il est à nos côtés à différentes occasions. Lors de notre participation annuelle aux choix des stages à l’université de Toulouse, pour répondre aux questions des étudiants mais aussi lors des soirées d’accueil des internes fraichement arrivés dans le Lot, deux fois par an.  

Le week-end dernier, Arnaud est allé encore un peu plus loin, en organisant un week-end sur Cahors avec les étudiants de la promo 2018 et ceux de la promo 2019 (voir photo ci-dessus). Il a d’ailleurs sollicité le Département pour participer à cette action, étant donné que le confinement ne nous avait pas permis d’accueillir les nouveaux internes, arrivés en mai dernier. 

Comme le souligne Arnaud, « ces rencontres permettent de fédérer les internes et les médecins ; de partager des moments conviviaux et de donner l’envie à certains de s’installer dans le Lot. »

Ces initiatives commencent d’ailleurs à porter leurs fruits : sur ces deux dernières promos, déjà quatre médecins se sont installés ou sont en cours d’installation dans le Lot.

Vous aussi devenez ambassadeur.

Image
Christine Kerverdo, ambassadrice Oh my Lot !

Etre ambassadrice Oh my Lot ! ce n’est pas seulement parler du Lot mais c’est aussi exprimer sa fierté et son lien affectif avec le territoire et ses habitants et, comme Christine, agir collectivement !
 
Fin avril, lorsque le Département s’est engagé à fournir deux masques à tous les Lotois, Christine n’a pas hésité une seconde à répondre à l’appel lancé auprès des Lotois pour fabriquer des masques en tissu. C’était, pour elle, l’occasion de rendre service. « J’avais envie de mettre la main à la pâte. Avec tout ce que nous entendions sur le manque de masques, je souhaitais contribuer à mon humble mesure. ». Avec sa machine à coudre, Christine a donc confectionné près d’une quarantaine de masques et peut-être même plus prochainement.
 
Mais Christine n’en n'est pas à sa première participation au programme Oh my Lot ! Elle faisait partie des ambassadeurs qui avaient bénéficié d’une entrée gratuite au Tubecon, à Toulouse, en septembre dernier. L’occasion pour elle d’assister à un évènement hors du commun, d’en savoir plus sur cet univers et bien sûr de rencontrer l’équipe Oh my Lot !
 
Originaire du département Loire-Atlantique et après avoir vécu plus de 20 ans près de La Rochelle, Christine s’est installée, avec son mari, à Prayssac en février 2019. Le Lot, elle connaissait depuis l’âge de 9 ans et y venait très régulièrement en vacances. C’est au moment du départ à la retraite de son mari, qu’ils ont fait le choix de s’installer dans le Lot. Traductrice interprète assermentée en indonésien et malais, Christine peut exercer son métier à distance et donc n’importe où. « Nous étions à la recherche d’un cadre de vie calme, serein et harmonieux, loin des côtes surpeuplées. La vie dans le Lot est très agréable et conviviale, nous nous y plaisons beaucoup. ».
 
Nul doute que pour les prochaines actions elle répondra présente !

Vous aussi devenez ambassadeur.

Image
Pascal Bardet

Ambassadeur du Lot, Pascal Bardet, au fond, l'a toujours été. Quand le jeune Figeacois décroche son diplôme au lycée de Souillac, il a déjà en tête de mettre en valeur les produits de son terroir. Il a le Quercy dans les veines. C'est une composante de son ADN.

Durant 18 ans, homme lige de l'immense Alain Ducasse qui lui confie bientôt le poste de pilotage de son navire-amiral monégasque, le Louis XV, Pascal Bardet parfait son art et ses techniques sans jamais qu'un seul jour, il ne regagne en pensée les causses de son enfance, et les couleurs, et les parfums qui ont formé son capital de départ.
Quand est lancée la marque « Oh My Lot ! », c'est tout naturellement que le chef étoilé du Gindreau, à Saint-Médard, répond présent. Rentré au pays, ayant repris les rênes en 2013 d'une auguste maison sans trahir l'héritage de son prédécesseur Alexis Pelissou, la démarche est pour lui évidente. Et pour cause. « Quand je suis revenu dans le Lot, outre mon attachement de toujours pour cette terre, comme pour les gens d'ici, et en premier lieu les producteurs, mon objectif était de mettre en avant leur culture, leur savoir-faire, leurs produits. Que cette ambition soit déclinée et partagée par tout un réseau, par la collectivité comme par des hommes et des femmes qui travaillent au quotidien, j'en suis heureux. »

L'ambassadeur Pascal Bardet ne le suggère pas seulement par goût de la diplomatie : le Lot, c'est un paradis dont il espère et fait en sorte que toutes les frontières soient ouvertes. Le seul passeport qui vaille n'est-il pas le sens de la transmission et du partage ?

Consultez :
- le site internet du restaurant Le Gindreau ;
- la page Facebook du restaurant Le Gindreau ;
- son groupe Facebook "Confinement gourmand".

 

Vous aussi devenez ambassadeur.