Portraits d'ambassadeurs

Image
Christine Kerverdo, ambassadrice Oh my Lot !

Etre ambassadrice Oh my Lot ! ce n’est pas seulement parler du Lot mais c’est aussi exprimer sa fierté et son lien affectif avec le territoire et ses habitants et, comme Christine, agir collectivement !
 
Fin avril, lorsque le Département s’est engagé à fournir deux masques à tous les Lotois, Christine n’a pas hésité une seconde à répondre à l’appel lancé auprès des Lotois pour fabriquer des masques en tissu. C’était, pour elle, l’occasion de rendre service. « J’avais envie de mettre la main à la pâte. Avec tout ce que nous entendions sur le manque de masques, je souhaitais contribuer à mon humble mesure. ». Avec sa machine à coudre, Christine a donc confectionné près d’une quarantaine de masques et peut-être même plus prochainement.
 
Mais Christine n’en ai pas à sa première participation au programme Oh my Lot ! Elle faisait partie des ambassadeurs qui avaient bénéficié d’une entrée gratuite au Tubecon, à Toulouse, en septembre dernier. L’occasion pour elle d’assister à un évènement hors du commun, d’en savoir plus sur cet univers et bien sûr de rencontrer l’équipe Oh my Lot !
 
Originaire du département Loire-Atlantique et après avoir vécu plus de 20 ans près de La Rochelle, Christine s’est installée, avec son mari, à Prayssac en février 2019. Le Lot, elle connaissait depuis l’âge de 9 ans et y venait très régulièrement en vacances. C’est au moment du départ à la retraite de son mari, qu’ils ont fait le choix de s’installer dans le Lot. Traductrice interprète assermentée en indonésien et malais, Christine peut exercer son métier à distance et donc n’importe où. « Nous étions à la recherche d’un cadre de vie calme, serein et harmonieux, loin des côtes surpeuplées. La vie dans le Lot est très agréable et conviviale, nous nous y plaisons beaucoup. ».
 
Nul doute que pour les prochaines actions elle répondra présente !

Image
Pascal Bardet

Ambassadeur du Lot, Pascal Bardet, au fond, l'a toujours été. Quand le jeune Figeacois décroche son diplôme au lycée de Souillac, il a déjà en tête de mettre en valeur les produits de son terroir. Il a le Quercy dans les veines. C'est une composante de son ADN.

Durant 18 ans, homme lige de l'immense Alain Ducasse qui lui confie bientôt le poste de pilotage de son navire-amiral monégasque, le Louis XV, Pascal Bardet parfait son art et ses techniques sans jamais qu'un seul jour, il ne regagne en pensée les causses de son enfance, et les couleurs, et les parfums qui ont formé son capital de départ.
Quand est lancée la marque « Oh My Lot ! », c'est tout naturellement que le chef étoilé du Gindreau, à Saint-Médard, répond présent. Rentré au pays, ayant repris les rênes en 2013 d'une auguste maison sans trahir l'héritage de son prédécesseur Alexis Pelissou, la démarche est pour lui évidente. Et pour cause. « Quand je suis revenu dans le Lot, outre mon attachement de toujours pour cette terre, comme pour les gens d'ici, et en premier lieu les producteurs, mon objectif était de mettre en avant leur culture, leur savoir-faire, leurs produits. Que cette ambition soit déclinée et partagée par tout un réseau, par la collectivité comme par des hommes et des femmes qui travaillent au quotidien, j'en suis heureux. »

L'ambassadeur Pascal Bardet ne le suggère pas seulement par goût de la diplomatie : le Lot, c'est un paradis dont il espère et fait en sorte que toutes les frontières soient ouvertes. Le seul passeport qui vaille n'est-il pas le sens de la transmission et du partage ?

Consultez :
- le site internet du restaurant Le Gindreau ;
- la page Facebook du restaurant Le Gindreau ;
- son groupe Facebook "Confinement gourmand".

Image
Anne-Gwénaelle et Cinthia Born, photo prise par Sophie Mitrani

Anne-Gwénaelle est présidente de l’association « Les Reizoteuses d’ici » et fière d'être une ambassadrice Oh my Lot !. « Bonne vivante, aimant les relations humaines, je suis investie dans des projets qui collent complètement à l'esprit Oh my Lot ». Agir pour le développement des compétences des femmes sur le territoire par le réseautage : voici l'ambition poursuivie par l'association. Des ateliers de partage, des formations et des moments conviviaux basés sur l’échange et la créativité (after-works, brunchs, déjeuners, soirées) autour de différents projets locaux sont organisés régulièrement.

Arrivée dans le Lot il y a 7 ans, pour avoir suivi son conjoint sur un nouveau poste, Anne-Gwénaelle est bien placée pour savoir que la mise en réseau est une aide précieuse professionnellement mais aussi lors d'une installation dans une nouvelle région. 

L’association « Les Reizoteuses d’ici » compte également parmi ses membres d'autres ambassadrices Oh my Lot ! : Cinthia Born et Dorothée Dubusisson.

 

Photo prise par Sophie Mitrani : à droite, Anne-Gwénaelle Lopez et à gauche, Cinthia Born.

Image
Stephane Fernandez, ambassadeur Oh my Lot

Chargé de mission communication et partenariats économiques à la Direction territoriale de Pôle emploi Lot et Tarn et Garonne, Stéphane a participé au premier comité éditorial Oh my Lot !. Ce comité, qui réunit les acteurs du programme, a pour objectif de partager nos informations et nos actualités afin de créer des contenus représentatifs de l'ensemble du territoire et de ses atouts. Plus nous parlerons du Lot à travers des contenus attractifs, plus nous gagnerons en visibilité ! D’ailleurs, pour Stéphane, « nous avons tous, des ressources et suffisamment de matière pour développer la marque territoriale ».

L’emploi est la clé de voûte de l’attractivité, et ce n’est pas Stéphane qui dira le contraire ! Arrivé sur notre territoire l’été dernier, il met un point d’honneur à développer la stratégie de communication départementale de Pôle emploi dans la continuité de celle d’Oh My Lot ! : « En tant qu’acteurs du territoire, nous avons tous intérêt à avoir un discours attractif. Concrètement, je contribue à valoriser les actions de Pôle emploi sur le territoire en prenant soin d’avoir une approche attrayante. Afin d’accroître la visibilité de notre action, j’intègre au maximum, le #ohmylot dans mes publications sur les réseaux sociaux. »

Comme Stéphane, n’hésitez pas à donner plus de visibilité à notre territoire en utilisant le #ohmylot sur les réseaux sociaux !

Image
selin

« Une vie sans chocolat est une vie à laquelle manque l’essentiel » et ce n’est pas Didier qui dira le contraire ! Voilà près de 30 ans que ce boulanger pâtissier régale les Lotois avec une ribambelle de délices sucrés. Après avoir réjoui l’Elysée et l’Assemblée Nationale, c’est à Saint-Céré, sa propre ville qu’il a présenté ses créations lors du Salon du Chocolat, du 30 Novembre au 2 Décembre .

Voilà maintenant 40 ans qu’il a quitté sa Dordogne natale pour ouvrir sa boulangerie-pâtisserie à Saint-Céré. Passionné par son métier et par le Lot, il s’est toujours investi pour valoriser les talents du territoire : « Notre département est méconnu alors qu’il est rempli de pépites. En tant qu’artisan, c’est une fierté de mettre en avant mes confrères à travers des événements nationaux et locaux comme le Salon du Chocolat. J’ai la chance d’avoir un métier passion, et c’est un honneur de me battre pour la terre qui m’a si bien accueilli » confie-t-il.